Forum Beyblade Universe
Bienvenue !

Tu te trouve sur un forum spécialisé dans le beyblade ,tu pourra y trouver tout se qu'il te faut sur le beyblade!
Nous t'invitons a t'inscrire pour pouvoir profiter un maximum du forum.
N'oublie pas de bien lire les règles avant de commencer a poster.

Fondateur WhiteEagle



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Partenaires  
Beyblade Ze devient Beyblade Universe ! Merci d'accéder au forum uniquement par cette nouvelle adresse : http://www.beyblade-universe.com/
Bienvenue à Primordial qui est le 367ème Beyblader du forum !
Concours inter-équipe ! Faites la promotion de votre équipe en remportant ce concours ! Wink Voir le topic.
Shopsuey organise le Kamikaze contest à la Japan Expo Sud du 2 au 4 mars 2012

Partagez | 
 

 [CHAP. 1] Etape 1 : Arrivée à Tokyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkane

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: [CHAP. 1] Etape 1 : Arrivée à Tokyo   Lun 27 Fév - 18:22

Etape 1 : Arrivée à Tokyo


Ma nouvelle escale… Une ville claire et parsemée de joie, Pfeuh. Heureusement que j’avais eus le temps de digérer, auquel cas… Je vais vous passer les détails peu ragoutants du « heureusement… ». Je débarquais donc dans cette ville asiatique. Allez savoir pourquoi, une formation éclaire pendant le vol m’avait suffit pour acquérir assez de bases pour me débrouiller seul. Mais… Suis-je bête, je ne me suis pas présenté.

Des cheveux noirs mi-longs, une coupe à la Noctis Caelum et des vêtements tout en noir et blanc, c’était mon apparence générale. L’ébène de mes yeux était si intense que les reflets du soleil éclatant pouvaient les faire virer au blanc. Et c’est avec une sacoche en cuir noire attachée en bandoulière que je me préparais à faire mon entrée dans cette ville. J’espérai que ma réputation me précèderait… « Le Blader Fou ». Tel était mon surnom. Pourquoi ? Aucune idée à vrai dire. Serait-ce les risques que je prenais à chaque combat ? La question resterait sans réponse. Derrière moi, une centaine de victoire et trois défaites. TROIS. Ce nombre me reste en travers de la gorge et je ne fais qu’attendre de devenir plus fort pour pouvoir battre celui qui m'a ridiculisé. Et le jour où la confrontation arrivera… Je n’aurais pas de pitié. Oh non, aucune pitié. Il pleura devant la défaite cuisante que je lui infligerais.

Mais l’heure était à des choses plus légères !

Je me baladais donc à la recherche d’une zone ou des petits imbéciles joueraient pour pouvoir m’opposer à eux. Certes, la modestie n’était pas mon fort mais je pense que mon palmarès me permettait tout de même cet écart de conduite. Et ce n’est qu’en avançant un peu plus, que je me rendis compte des bruits qui commençaient à titiller mes oreilles. Des bruits… De métaux qui s’entrechoquaient, de clameurs « Allez ! », « Esquive ! ». Ah, ces jeunes voix m’attiraient inévitablement. Me rapprochant alors, je vis une sorte de terrain ouvert dans lequel était posé des sortes de pilonnes sur lesquels étaient fixés des beystadiums. Tout autour, des jeunes gens s’entrainaient, toupies dans l’arène, beylauncher à la main. Je m’approchais alors d’eux dans ma démarche habituellement nonchalante à la recherche de quelqu’un d’un niveau suffisant pour m’affronter.

D’ailleurs… En voilà un.

Jeune, les cheveux étrangement verts, il lançait des attaques de feu assez intéressantes. Je restais sur le côté, tout proche à observer le combat. Lorsque celui-ci se termina, je me décidais à parler au gamin.

Arkane : « Salut, gamin. Ca te dirais un duel ? » Je me voulais direct. Mon temps n’était pas compté mais j’avais hâte de me battre.
Kenta : « Hey ! Je t’interdis de m’appeler gamin tu entends ! »
Arkane : « Très bien, le mioche. Alors, tu veux combattre ? »

Kenta : « Si je te combat, tu arrêteras de m’appeler comme ça ? »
Arkane : « Seulement si tu me bats. »
Kenta : « Ok … C’est parti alors ! »


Ah… La provocation, ça fonctionne toujours avec les gamins… ! Enfin ! Je sortais de ma sacoche une toupie noire et blanche. Le boulon en métal lourd (5,2g) était recouvert d’une étiquette étrange symbolisant ma toupie : Evil Chimera. L’anneau était équilibré de sorte à ce que son endurance soit presque parfaite tandis que sa forme laissait entendre que la toupie était d’un type attaque particulièrement agressif. Son anneau d’énergie était opaque, noir et blanc également. Son axe de rotation chassait l’air vers le bas tout en repoussant tout adversaire souhaitant attaquer par le bas. Et enfin, sa pointe de performance possédait une forme peut descriptible, facilitant l’attaque mais également l’endurance.
Mon adversaire semblait étonné de voir une telle toupie. Et au vu de ses yeux écarquillé, j’en déduis qu’elle faisait son petit effet.
Après le décompte habituel, nous lancions nos toupies. Un beylauncher contre un string launcher. Qui allait gagner ?

Arkane : « Ah ah ! Pauvre de toi… Tu devrais changer ton lanceur si tu veux avoir plus de puissance ! »
Kenta : « Garde tes conseils pour toi ! »


C’est qu’il était énervé le bougre ! Enfin. Je commençais à sourire. Nos toupies s’étaient violemment entre choquée dans les airs avant de toucher une première fois le plastique du stadium. La toupie du petit garçon restait au centre du stadium, comme toute bonne toupie d’endurance, tandis que la mienne tournait rapidement autour du stadium.

Arkane : « Au fait…. Comment t’appelles tu, petit ? »
Kenta : « RAH ! Je m’appelle Kenta, pas « petit » ! »
Arkane : « Très bien… »


Kenta me regardait étrangement. Ma question l’aurait-elle dérangée ?

Arkane : « Tu as une bonne toupie d’endurance. »
Kenta : « Euh… Merci… »
Arkane : « Quel âge as-tu… ? »
Kenta : « Pourquoi tu me poses cette question ? »
Arkane : « Tu verras… Réponds moi »
Kenta : « J’ai onze ans… »
Arkane : « Très bien… Alors dans onze coups, tu auras perdu. »
Kenta : « Quoi ?! »


Un plus grand sourire malveillant se dessina sur mes lèvres. Mes yeux étaient fixés sur ma toupie qui se rapprochait petit à petit de Sagittario. Elle frappa alors un premier coup et faisait légèrement vaciller la toupie adverse. Ce n’était qu’un prélude, mais mon adversaire y voyait déjà une sorte de victoire. Je sentais dans son regard malgré tout un peu de méfiance… Il avait raison. Ma toupie enchaina cinq autres coups d’affilés. Chacun de ces coups étaient stratégiques. Ma toupie se penchant vers l’intérieur du stadium, elle atteignait l’axe de rotation de la toupie adverse, la soulevant un peu à chaque fin de coup. Ceci eut pour effet de faire encore plus vaciller la toupie de Kenta. Comment celui-ci réagirait-il à ça ?

Kenta : « Sagittario ! Esquive ses attaques ! Vite ! »
Arkane : « Ce n’est pas en me fuyant que tu m’échapperas… ! »


Mon regard ébène fit frémir Kenta tandis que ma toupie poursuivait la sienne dans le stadium avant de brusquement changer de sens et la reprendre à revers. Le choc fut violent. Et de six. Sa toupie peinait déjà. Etrange. Le petit, désarçonné, décida alors de tenter le tout pour le tout.

Kenta : « SAGITTARIO ! LES GRIFFES EN FEU DE SAGITTARIO ! »

Ah enfin ce coup spécial ! Très bien. Je ferais alors de même.

Arkane : « Evil Chimera… Met lui la pression… »

Ma toupie se mis alors à tourner presque au ralentit et stoppa net celle de mon adversaire qui semblait rester clouée sur place voir même s’enfoncer dans le stadium.

Kenta : « Qu’est-ce qu’il se passe ?! C’est quoi ça ?! »
Arkane : « Ca… C’est le pouvoir de la gravité mon cher… Tu apprendras ça quand tu seras plus grand... Ainsi que beaucoup d'autres choses. »


J’en profitais alors pour asséner à mon adversaire quatre autres coups. Le dernier eut pour effet de le faire sortir du trou creusé par la pression de la gravité. Ma toupie prit alors un peu de recule tandis que Sagittario peinait à reprendre son équilibre, au bord de l’arrêt.

Arkane : « Et de onze. »
Kenta : « NOOOON ! »


Evil Chimera fonça droit sur Sagittario et lui porta le coup de grâce. Coup qui fit sortir la toupie de Kenta en dehors du Stadium. Le jeune garçon tomba à genoux, mains au sol, apparemment choqué par sa défaite. Reprenant ma toupie, je m’approchais de lui.

Arkane : « Dis-moi petit… Tu ne connaitrais pas de bons beybladers par hasards… ? »

_________________
Musique:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

[CHAP. 1] Etape 1 : Arrivée à Tokyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP]L'arrivée
» [SC4] Tokyo Megapole : l'urbanisme de l'extreme
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Beyblade Universe :: Pour les membres :: Fan fictions :: • Le Blader Fou-