Forum Beyblade Universe
Bienvenue !

Tu te trouve sur un forum spécialisé dans le beyblade ,tu pourra y trouver tout se qu'il te faut sur le beyblade!
Nous t'invitons a t'inscrire pour pouvoir profiter un maximum du forum.
N'oublie pas de bien lire les règles avant de commencer a poster.

Fondateur WhiteEagle



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Partenaires  
Beyblade Ze devient Beyblade Universe ! Merci d'accéder au forum uniquement par cette nouvelle adresse : http://www.beyblade-universe.com/
Bienvenue à Primordial qui est le 367ème Beyblader du forum !
Concours inter-équipe ! Faites la promotion de votre équipe en remportant ce concours ! Wink Voir le topic.
Shopsuey organise le Kamikaze contest à la Japan Expo Sud du 2 au 4 mars 2012

Partagez | 
 

 [CHAP. 1] Etape 4 : Spectres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkane

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: [CHAP. 1] Etape 4 : Spectres   Lun 27 Fév - 18:26

Etape 4 : Spectres


J’avais arrêté mon entrainement après la bataille contre mes précédents adversaires. Je me disais, qu’après tout, il valait mieux ni épuiser ma toupie ni m’épuiser moi-même avant les combats qui nous attendaient le lendemain. Je revins donc à l’hôtel pour six heures trente du matin. Je me lèverai dans trois heures et irait attendre, comme prévu, au Beyparc.
En attendant, et pour m’endormir plus vite, j’allumais la télévision et zappait sur la chaine Beyblade du Japon. A cette heure-ci, il n’y avait que des rediffusions et j’eus le plaisir de voir se combattre apparemment les deux plus redoutables beybladers : Gingka et Ryuga. Par ailleurs, la toupie de ce Ryuga était très intéressante… Lightning L-Drago 100 HF, une toupie tournant à gauche… Une toupie interdite, hm ? J’observais avec attention le combat et fût quelques peu déçu de voir que Gingka avait perdu son Storm Pegasis 105 RF dans la bataille. Je jetais alors un œil à Evil Chimera, posé à quelques centimètres à côté de moi, sur le lit.

Arkane : « On dirait bien que ça nous fait un adversaire de moins, Chimera… »

Je me penchais en arrière, tombant lourdement sur l’oreiller de mon lit.

Arkane : « C’est bien dommage… Ca aurait été grisant… Tu n’penses pas ? »

Un sourire en coin, je fermais les yeux oubliant totalement la présence peut appréciée de l’énergumène qui se trouvait dans la pièce d’à côté pour ne me réveiller qu’à neuf heures trente. Je me levais ainsi doucement, vérifiant qu’Evil Chimera se trouvait bien encore à côté de moi. Après tout, un vol est si vite arrivé… Quoiqu’il en soit, je filais hors de ma chambre et me dirigeais vers le Beyparc. Me postant sur un banc, j’attendais, patiemment, que ce Kyoya vienne à moi. J’espérai qu’il ne se défile pas.
En attendant, quelques personnes s’arrêtaient. Les gens voyaient que j’attendais quelque chose et certains avaient été les spectateurs de la défaite de Kenta. Surement se demandaient-ils quel serait le prochain adversaire, celui pour lequel je patientais depuis maintenant deux heures. Mais… Malgré les idées que l’on peut se faire, le temps m’était égal et attendre ne me dérangeait pas. De plus, assistant aux multiples spectacles en plein air de Beybladers amateurs, j’apprenais. Je m’instruisais du peu qu’ils pouvaient m’apprendre.

Ce n’est alors qu’une demi heure encore plus tard que j’entendis une voix au loin. Une voix plutôt enjouée et familière.

Kenta : « Arkane ! »

Je tournais la tête dans la direction de l’appel et vit Kenta s’approcher en me faisant un grand signe de la main gauche, le bas levé en l’air. Derrière lui se trouvaient Benkei et un autre garçon aux cheveux verts dont la coupe semblait tenir par la seule volonté de son propriétaire. Ils sont doués ces japonais. Me levant, je les rejoignais.

Arkane : « Salut le mioche. C’est lui Kyoya ? »
Kyoya : « Ouais c’est moi. Kenta m’a dit que tu cherchais un adversaire à ta mesure ! Je vais t’apprendre ce que c’est l’humilité, tu ne regretteras pas ! »
Arkane : « J’espère bien. On y va. »


Kyoya semblait déterminait. On lisait dans ses yeux une envie de vaincre énorme. Je sentais alors qu’il n’avait pas forcément apprécié le fait que sois ici uniquement pour trouver un adversaire à ma hauteur. Pourtant, c’était normal non ? Et puis, être un peu prétentieux après des années de modestie, ça ne fait pas de mal. Bref. Nous nous rendions vers un stadium qui se trouvait enfoncé dans le sol. Apparemment, mon futur adversaire n’aimait pas les petits beystadiums Takara et je me demandais bien ce qu’il me réservait. Sa toupie semblait par ailleurs assez banale. Un Rock Leone 145 WB. Sa pointe de performance ronde lui garantissait un bon équilibre lors des attaques, sa roue de fusion promettait une belle défense et son anneau d’énergie, de loin, me paraissait plutôt bien taillé également pour augmenter la défense. Cependant… Son axe de rotation semblait être son point faible. S’il avait le GB145 de Kenta, il aurait certainement eut une meilleur défense. Mais tant mieux pour moi, je l’attaquerai alors par là.

Kyoya : « Alors ?! Tu es prêt ? »
Arkane : « Patience est mère de sureté, Kyoya. »
Kyoya : « Quoi ? Me dit pas que tu as déjà peur ? »


Je dessinais sur mon visage le même sourire narquois qui me maquillait lorsque mes adversaires faisaient fausse route à mon sujet. Bien souvent, comme ici, avant le début du match. C’est Kenta qui le rappela à l’ordre.

Kenta : « Kyoya ! Fais attention à ses attaques ! »
Benkei : « Kenta à raison Kyoya ! Je sais même pas si sa toupie est règlementaire ! »


Je me sentis un peu frustré par la remarque de Benkei et ne tarda pas à répondre.

Arkane : « Ce n’est pas parce que tu as lamentablement perdu hier que tu dois m’accuser de tricherie pour justifier une telle raclée… »
Kyoya : « On s’en moque ! Quoiqu’il en soit ! Je te battrais… ! »
Arkane : « Je n’attends que ça… »
Kyoya : « 3 ! 2 ! 1 ! Hypervitesse ! »


Nos toupies s’élancèrent à vive allure dans le Beystadium. Rock Leone se fixa vite au centre de celui-ci tandis que ma toupie le jaugeait, attaquant par petits coups de parts et d’autres de sa toupie. Mon adversaire semblait s’en rendre compte et il ne semblait pas être en accord avec le fait que je le test ainsi. Il en profita alors pour augmenter la vitesse de rotation de sa toupie.

Kyoya : « Je vais t’apprendre ce que veut dire le mot défaite ! LEONE ! Lion wild wing fang dance ! »

Une tornade se forma alors autour de sa toupie dont la puissance considérable fit voler ma toupie presque au bord du Beystadium. Je remerciais intérieurement Evil Chimera de l’effort de résistance qu’il prouvait là.

Kyoya : « Alors ? Que penses-tu de ça hein ? AH AH AH AH AH ! » Son rire triomphant comportait quelques touches de moqueries.
Arkane : « J’aime. Même si ça ne sera pas suffisant pour me vaincre. »

Ma toupie commença alors à tourner autour de la toupie de Kyoya, utilisant la puissance des vents pour augmenter sa vitesse de rotation.

Kenta : « Attention Kyoya ! Sa toupie accélère ! »
Kyoya : « Ne t’en fais pas ! Je sais parfaitement ce que j’ai à faire ! N’oublie pas que c’était moi le demi-finaliste de l’Ultime bataille ! »
Benkei : « Vas-y Kyoya ! Lamine-le ! »


Je ne fis pas attention au discours qu’ils avaient et me concentrait sur le combat. J’attendais patiemment que ma toupie ait une vitesse de rotation suffisante, ce qui ne tarda pas à arriver. Evil Chimera dévia ensuite pour se reculer vers les bords du Stadium.

Kyoya : « Alors ? Tu t’enfuis ? »
Arkane : « Non, non… Je prends mon élan. »
Kyoya : « Quoi ? »
Arkane : « Allez Evil Chimera, fais lui un peu de rentre dedans ! »


Ma toupie noire et blanche fonça alors sur la tornade et la dispersa tout en faisant reculer Rock Leone qui encaissa le coup plus ou moins bien. Kyoya ne semblait soudain pas à l’aide, mais il ne tarda pas à répliquer en envoyant une nouvelle attaque : Lion King tearing Blade. Une nouvelle tornade, se déplaçant en même temps. Des morceaux de stadiums se décollèrent du sol pour foncer droit sur ma toupie. Il me fallait réagir face à cette attaque.

Arkane : « Annihilation of weightlessness ! »

Comme avec les trois gus précédents, l'apesanteur changea, faisant voler les morceaux de stadiums qui se trouvaient non loin de ma toupie. Evil Chimera utilisa alors des attaques normales pour lancer ces blocs dans la tornade à une vitesse impressionnante.

Kyoya : « Quoi ? Qu’est-ce que c’est qu’cette attaque ? »
Benkei : « C’est ce que je t’avais dit Kyoya ! Ce genre d’attaque, c’est impossible ! »
Arkane : « Ce genre d’attaque comme tu dis, est tout à fait possible. Il suffit, pour cela, de posséder un spectre. »


La toupie de Kyoya stoppa sa tempête pour ne pas que les morceaux de stadium lui tombent dessus et esquiva leur retombée avec adresse, filant droit sur ma toupie.

Kenta : « Un spectre ? »
Arkane : « Oui… Les spectres sont apparut sur terre il y a bien longtemps. Il n’en existe qu’un nombre limité et chacun d’eux possèdent des pouvoirs en rapport avec leur style de combat. Enfermés dans de l’acier inoxydable et presque indestructible, ils ont été taillés de sorte à pouvoir être contenu dans des réceptacles tels que les toupies… Chimera est l’un de ces spectres. C’est le spectre de l’espace et du temps… »
Kenta : « J’ignorais que de telles créatures pouvaient exister ! »
Kyoya : « Je ne crois pas un seul instant à ton charabia. Tout ça, c’est bon pour les gamins. Mais les comptes de fées, c’est terminé depuis longtemps ! »
Benkei : « Kyoya a raison ! Arrêtes de mentir et avoue enfin que ta toupie est illégale ! »
Arkane : « Je vois qu’il te faut une preuve… Chimera ! Montre-toi ! »


Répondant à l’ordre, le boulon de Chimera se mit à briller et une énorme chimère noire et blanche sortit. Elle possédait une tête de loup encadrée par une crinière de lion. Ses pattes avant étaient celles d’un félin, ses pattes arrière, celles d’un cheval, la colonne vertébrale apparente. Sa queue était semblable à celle d’un dragon tandis que deux ailes d’oiseau gigantesque, d’un noir ébène se dressaient fièrement. Chimera possédait une taille aussi impressionnante qu’elle était charismatique, imposant le respect à quiconque était en face. Tous les Beybladers qui jouaient autour s’arrêtèrent pour observer le monstre. Certains, prit de peur, s’enfuirent.

Kyoya : « C… C’est… C’est impossible que ce soit vrai… »
Arkane : « Et pourtant… Chimera ! Finis-en avec lui ! »


Dans un rugissement qui fit vibrer nos entrailles, Chimera s’élança sur la toupie adverse. Son propriétaire, trop dérouté par l’apparition fantomatique qui se déroulait sous ses yeux, se déconcentra du combat et n’eut pas le temps de réagir. Rock Leone fut projeté hors du Beystadium, pendant qu’Evil Chimera retournait dans sa toupie.

Benkei : « C’est un monstre… »
Kenta : « Incroyable ! »
Arkane : « Alors maintenant, on arrête de me traiter de tricheur. »


Je repris ma toupie et félicitait intérieurement Chimera qui, comme à son habitude, s’était bien battu avant de revenir vers mes interlocuteurs.

Kyoya : « Perdre contre toi… Crois-moi bien que spectre ou pas spectre, j’aurais ma revanche ! Je n’en resterais pas là ! »
Arkane : « Désolé. Mais je ne me bat qu’une fois contre une personne qui a perdu… »
Benkei : « Nan mais tu es bien prétentieux ! »
Kenta : « Benkei ! »
Benkei : « C’est vrai quoi ! Pour qui il se prend ? C’est pas parce qu’il a un spectre qu’il peut tout se permettre ! »
Arkane : « J’ai mes raisons pour agir ainsi. C’était un combat intéressant. Sur ce, je me retire. »
Kenta : « Déjà ? »
Arkane : « J’ai des choses à faire, Ciao. »

_________________
Musique:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

[CHAP. 1] Etape 4 : Spectres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Etape 14 : la mascotte
» [Etape n°2] Décompression de Cities XL
» Etape 5 : Piombino – Orvieto 201 km. Cloture mercredi 11 mai, 11h
» Etape 17 : Pau - Col du Tourmalet (174 km)
» Etape 13 : Spilimbergo Grossglockner (alt.) (159km) : cloture vendredi 20 mai, 11h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Beyblade Universe :: Pour les membres :: Fan fictions :: • Le Blader Fou-